Je m’autoproclame influencer | Chroniques d’une beyrouthine

par Darine BSAIBES •   11 Mai, 2018

Souvenez-vous du temps où nos mamans se faisaient des coupes courtes dans les années 80? Souvenez-vous lorsque nous portions nos cheveux mi- longs coupés tout droit dans les années 90 ? Eh bien je crois que c’est le grand retour.

Au mois de février dernier je décide de tailler ma chevelure jusqu’aux épaules, moi qui portais mes cheveux très longs depuis mon dernier carré plongeant datant de 2009, donc de ma première grossesse. Il serait judicieux de préciser que la nature m’a dotée d’une toison assez épaisse au niveau du crâne pour laquelle tout le monde me complimentait et me disait « surtout ne coupe pas ça te va à merveille ». Pourtant mon œil esthético-sensible ne recensait sur les têtes des jeunes libanaises urbaines que des coupes structurées en rupture totale avec le look coachella des dernières décennies.

Le publique qui assistait à une performance d’un groupe de musique punk rock à Mar Mkhayel (une rue branchée de Beyrouth) que je suivais beaucoup étant plus jeune, plus branchée et avant mon grand départ en France, me révèle aussi qu’il n’est plus tendance de dépasser les épaules en matière de crinière. Même ma petite cousine la star des télés et du cinéma panarabe avait cassé le stéréotype de Raiponce et s’était permise un carré long ! Pourquoi moi qui osait autrefois les coupes très courtes, qui aimait tant le changement et la rupture ne devrais-je pas le faire ?

Les avis de mes deux coiffeurs réguliers se partageaient entre celui qui me vendait l’idée que c’était le moment de se relooker et celui qui hésitait à passer les ciseaux sur une belle tignasse épaisse qu’était la mienne, alors qu’il louait des extensions au prix fort à celles qui en sont moins gâtées. La coupe carré elle est risquée, elle a un revers, si le vêtement n’est pas un peu grunge l’allure pourrait faire mémère, une éventuelle erreur serait possible mais c’est une subtilité que je suis crois pouvoir maitriser.

C’est ainsi, après réflexion, qu’un beau jour je franchis le pas pour enfin me débarrasser de cette masse tied and died, bouclée au fer de temps en temps, une mode passée, plouc quelque part et que je ne pouvais plus moderniser, peut-être un besoin d’un changement un peu radical car pour les colorations je n’hésitais pas.

Ma nouvelle coiffure m’allait finalement beaucoup, m’a donné un coup de jeune et a mis à jour mon allure. Je commence à prêcher alors auprès de celles qui maintiennent toujours leurs longues ondulations que cette configuration n’est plus citadine et que le temps du grand changement est arrivé. Depuis, entre la famille et les copines à l’autre bout de la planète, des selfies tombent sur mon portable avec des commentaires du genre : « Tu nous as influencé !! Nous avons osé le court !» ; d’autres envoient des texto pour du conseil : « J’ai besoin de ton avis j’hésite pour le court car le long mitige ma grosse carrure, etc… » et dans ce cas j’explique que chacune fait ce qu’il lui va en fonction de sa silhouette en fin compte et que la mode n’est pas une dictature.

Par ailleurs je reçois aussi des commentaires par celles qui sont moins branchées : « Mais ne regarde-tu pas la télé ? Les présentatrices et figures publiques ont les cheveux longs, le cheveu court n’est qu’une mode fluctuante… ». Ce qui est faux, sans vouloir citer leurs noms, actrices, animatrices et autres figures du monde des médias elles aussi commencent à en être adeptes. Je vous le dit cette fois-ci le long est mort et les coupes carrées et mi- longues sont là pour rester encore un bon bout de temps. Allez figaros et visagistes à vos ciseaux ! Je m’autoproclame influencer…

Auteur : Darine Bsaibes

Darine est Libano-française, elle évolue donc entre les deux pays et deux cultures. Elle est détentrice d’un doctorat en genre spécificité socio-esthétique (Paris VIII) et elle vit actuellement à Beyrouth.

ÉOLE Paris est un atelier de création, de production et de vente de prêt-à-porter, sacs et accessoires.

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

ÉOLE Paris est un atelier de création, de production et de vente de prêt-à-porter, sacs et accessoires.

OBTENEZ NOS DERNIERES EXCLUSIVITÉS

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Articles récents: ÉOLE Paris

par | 2018-05-11T21:30:21+00:00 11/05/2018|Fashion|0 commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.